Je cuisine thai
Publié le - 357 hits -

Bien gérer la chaîne du froid en cuisine

La conservation des produits alimentaires nécessite des attentions particulières, particulièrement dans la gestion de la chaîne du froid. Cela permet d’avoir des produits frais, tout en évitant toute sorte de contamination bactérienne. Pour ce faire, il faut éviter la rupture avant la cuisson ou la consommation, mais aussi de garder une température adéquate en permanence durant la conservation.

Comprendre la chaîne du froid

C’est un processus consistant à conserver les aliments à une température adéquate selon le produit pour conserver les qualités gustatives et la salubrité. Pour ce faire, des températures limites et seuils de tolérances sont imposés pour chaque produit, sans pour autant dépasser le délai de conservation. Généralement, les produits frais sont à conserver dans une chambre froide dans une température de 2 à 8 degrés C, tandis que les produits surgelés sont à -18 degrés C. la gestion de la chaîne du froid consiste à garder une température stable durant la conservation en empêchant toutes interventions extérieures qui peuvent augmenter la température afin d’éviter les intoxications alimentaires.

Pourquoi la chaine du froid doit être gérée de manière adéquate ?

En cas de rupture, le dégel des aliments favorise la formation des bactéries comme la listeria monocytogenes, staphylocoques ou salmonelle. Ce sont des bactéries qui sont responsables des intoxications alimentaires, et peuvent être fatales pour les personnes fragiles. Pour y remédier, il faut utiliser un ou plusieurs appareils enregistreurs et régulateurs de température dans les chambres froides pour éviter la rupture. De même, il faut éviter les changements brusques de température, et ce, pour tout type d’aliments, car cela peut nuire à la conservation et surtout au gout. Pour les professionnels de la cuisine, il faut savoir faire ses courses en achetant quotidiennement les produits frais et de ne garder que les surgelés. Cela permet d’éviter le gaspillage alimentaire, de mieux protéger l’environnement, de réduire le budget et surtout d’avoir de produits frais en permanence.